Comparatif TopCastor et calcul manuel

Calcul de structures, maillage, RDM...

Modérateurs : D@vid, remi77

Répondre
toro
Première Classe
Première Classe
Messages : 15
Inscription : 05 juil. 2007, 10:14
Contact :

Comparatif TopCastor et calcul manuel

Message non lu par toro » 06 juil. 2007, 11:51

Suite à de gros soucis de calcul en volumique, j'ai réalisé plusieurs essais de calcul sur un cas simple. A savoir une poutre IPE100 longueur 1000mm avec blocage sur une face en xyz et application d'une force verticale sur l'arete opposée d'une valeur de 10000N.

Aprés calcul manuel classique à la main avec les formules traditionnelles me servant de comparateur, voiçi le résultat (pour le moins inquiétant) :

V6.5+ (maillage de 25mm)
Ecart des contraintes / calcul manuel : -25%
Ecart des déplacements / calcul manuel : -21.8%

V6.7 (maillage en taille fixe de 25mm)
Ecart des contraintes / calcul manuel : +40.4%
Ecart des déplacements / calcul manuel : +3.6%

V6.7 (maillage en taille fixe de 50mm)
Ecart des contraintes / calcul manuel : +4.6%
Ecart des déplacements / calcul manuel : +3.1%

V6.7 (maillage en taille fixe de 150mm)
Ecart des contraintes / calcul manuel : -4.5%
Ecart des déplacements / calcul manuel : +1%

Conclusion : Plus le maillage est large et plus le résultat est précis

De plus y a t il des personnes faisant du calcul en volumique sur des structures tubulaires car je rencontre d'énoooormes difficultées pour mailler et lancer le calcul sans erreurs fatales (erreurs globales de niveau 3)

Fabrice
Première Classe
Première Classe
Messages : 15
Inscription : 02 févr. 2007, 10:47
Localisation : Toulouse

Message non lu par Fabrice » 06 juil. 2007, 14:10

Bonjour,

il y a quelques règles à respecter pour avoir de bons résultats en volumique (indépendemment du soft utilisé, d'ailleurs) :
- mettre au moins deux couches d'éléments dans une épaisseur
- vérifier que les élements sont corrects ([Maillage]-[Voir la qualité des éléments])
- ne pas prendre en compte les zones précises sur lesquelles on applique une force ponctuelle (ou linéique), il y a toujours une concentration de contrainte à ce niveau là. Un modèle volumique réagi bien mieux à des chargements surfaciques de type pression.

As-tu contacté le CETIM pour exposer tes problèmes d'erreur ?


A+
[... Fabrice ...]

Avatar de l’utilisateur
Teddy87
Seconde Classe
Seconde Classe
Messages : 2
Inscription : 15 févr. 2007, 20:15
Localisation : Haute Vienne

Message non lu par Teddy87 » 09 juil. 2007, 15:26

Bonjour je suis (TopSolid2007) sous un nouveau pseudo plus personnel

Je suis d'accord avec toi (Un modèle volumique réagi bien mieux à des chargements surfaciques de type pression) et dans mon cas simple, j'applique une charge sur une arête

Je confirme que les éléments sont corrects ([Maillage]-[Voir la qualité des éléments])

Par contre qu'entend tu par : mettre au moins deux couches d'éléments dans une épaisseur

Enfin, j'ai contacté le Cetim et comme réponse : " Il est préférable de calculer en filaire ou en surfacique "
Surprenant quand on voit les publicités ou ils font l'éloge de leur logiciel avec le calcul volumique.
J'ai déjà un emploi mais je suis toujours prêt à étudier une autre proposition même si ce n'est pas dans le domaine de la mécanique et dans une autre région. Merci.

Fabrice
Première Classe
Première Classe
Messages : 15
Inscription : 02 févr. 2007, 10:47
Localisation : Toulouse

Message non lu par Fabrice » 17 juil. 2007, 11:30

Bonjour,

Ben en fait, il faut que dans l'épaisseur de ta poutre, tu ais au moins 2 éléments volumiques. Donc par exemple, si la plus petite épaisseur vaut 10, il te faut une taille maxi d'éléments de 5.

En ce qui concerne la solution filaire ou surfacique, pourquoi pas, mais tu es obligé de remodéliser à la main ta poutre sous une forme plus "conceptuelle" (surface neutre + épaisseurs ou carrément fibre neutre et orientation).
En filaire, il faut aussi savoir que les hypothèses de calcul imposent que la poutre soit élancée (un ratio longueur/section grand). Ce n'est pas tout le temps le cas...

Si le nombre d'élément n'est pas prohibitif, il me semble plus simple de bosser en volumique pour gagner du temps (car modèle CAO = modèle calcul).


A+
[... Fabrice ...]

Avatar de l’utilisateur
Teddy87
Seconde Classe
Seconde Classe
Messages : 2
Inscription : 15 févr. 2007, 20:15
Localisation : Haute Vienne

Message non lu par Teddy87 » 17 juil. 2007, 12:28

Le fait de ne pas redessiner la pièce est ce qui nous a séduit en premier dans le calcul volumique associé à TopSolid.
De plus il est plus simple d'expliquer son calcul à un client avec la pièce dans son état final plutot que de se justifier sur le choix des poutres avec le filaire.

A ce jour TOUS les calculs fait en volumique nous semble incohérant et meme dangeureux si on leurs fait trop confiance.

Le filaire quand a lui semble plus précis mais demande de redessiner la pièce et ses évolutions.

Pour la finesse du maillage et suite aux essais réalisés, il s'avère que plus le maillage est grand et plus le calcul est précis. Donc mettre des noeuds à 5 sur une plaque de 10mm ne va pas dans le bon sens.

J'espère qu'un jour il existera une version plus fiable car à ce jour il l'on calcul une passerelle et que l'on fait confiance au résultat sans analyser, ELLE S'ECROULE !!!

Bon courage
J'ai déjà un emploi mais je suis toujours prêt à étudier une autre proposition même si ce n'est pas dans le domaine de la mécanique et dans une autre région. Merci.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités